Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est consacré à mes engagements bénévoles et artistiques ainsi qu'a mes découvertes littéraires.

Mes aventures livresques : La Dimension Heisenberg, écrit par Éric Lysøe, aux éditions Le Chant Du Cygne.

Tout d’abord ceci est un service presse. Donc merci aux éditions Le Chant Du Cygne de m’avoir permis de découvrir son roman ainsi que cet auteur.

 

Je rappelle que Le Chant Du Cygne et une nouvelle maison d’édition qui a pour objet la publication pour un public adulte de romans fantastiques, de fantaisie ou de science-fiction, mais bien pour un public adulte. Leur publication sont engagées mais assez sombres à ne pas mettre dans toutes les mains.

Pour « La Dimension Heisenberg », il s’agit d’une uchronie, l’auteur ainsi que l’éditeur nous invite lecteur, à plonger dans un univers parallèle ou la physique, le nazisme et les expériences scientifiques règnent en maîtres. L’histoire commence en 1941…

 

Pour ma part, j’ai eu un peu de mal avec les quatre premiers chapitres ; il faut dire que l’auteur utilise plutôt un style d’écriture assez soutenue. Je pense que cela vient du fait qu’il est professeur de littérature. J’ai d’ailleurs ma part, beaucoup aimé son style d’écriture et le fait que le roman soit écrit à la première personne du singulier, de ce fait, l’histoire est racontée par celui qui la vit : Jakob, que le lecteur prendra plaisir à suivre dans ses aventures.

Cette lecture m’a donné envie de découvrir d’autres romans du même auteur.

L’intrigue que j’ai beaucoup aimée dans sa complexité, est assez complexe, mais très bien pensée même si par moment un peu difficile à suivre. En effet, deux principales difficultés se sont imposées à moi, concernant le début de l’histoire l’auteur fait appel à des principes de physique, réels et imaginaires un peu complexes à comprendre, heureusement il prend le temps de les expliquer.

Ma deuxième difficulté a été que j’ai dû du fait de mes activités morcelées ma lecture. Aussi, je conseillerais au lecteur averti de se plonger dans la lecture de ce roman qui est vraiment une belle mais sombre aventures en une seule fois et de prendre le temps, en effet, le roman fait plus de 600 pages. Je conseille donc au lecteur qui voudrait se lancer dans cette aventure livresque de le faire lorsqu’il aura du temps pour lire ce roman imposant. Mais qui vaut vraiment le coup d’être lu.

Le complexité de l’univers et de l’intrigue donne naissance à des personnages ambivalents, ni tout blanc ni tout noir. Ce que j’ai beaucoup apprécié.

De plus ce roman aborde des thématiques intéressantes, l’existence de l’univers parallèle ou non selon les croyances de chacun, l’ambivalence de l’être humain, l’effet de groupe,… et le dédoublement de personnalité… selon moi il pose aussi une question : jusqu’où peut-on aller au nom des expériences scientifiques et de l’avancée de la science ?

 

Mon avis : comme vous l’aurez compris, j’ai vraiment beaucoup apprécié la lecture de ce roman, le style d’écriture, la complexité de l’intrigue, le fil conducteur, l’ambivalence des personnages ainsi que l’univers. Néanmoins c’est un roman à ne pas mettre dans toutes les mains. L’univers est très sombre et parfois violent. La complexité de l’intrigue pourrait rebuter certains lecteurs.

 

Voilà, vous l’aurez compris il m’est difficile de résumer ce roman. Donc pour ceux qui le souhaitent voici le résumé de la quatrième de couverture : «Qui peut se targuer d’être vraiment libre ?

 

Confrontés malgré nous à une situation historique particulière, nous subissons l’influence des autres et la pression de nos traumatismes. Nous résistons en vain à l’apparente dualité d’un monde qui nous impose de choisir un camp, et nos vies entrent si vivement en collision avec celles des autres que nous risquons à chaque instant de nous perdre.

 

La Dimension Heisenberg est une fiction historique sombre, qui s’ouvre sur la rencontre – bien réelle – entre Niels Bohr et Werner Heisenberg en septembre 1941. Ce roman mêle fantastique et science-fiction pour mettre en lumière les mécanismes élaborés par les individus dans l’espoir d’échapper à la violence.

 

Plongez dans un espace-temps inconnu organisé autour des recherches scientifiques nazies, un monde de faux-semblants où nul n’est ce qu’il prétend être. Une seule solution pour parvenir à se retrouver : laisser tomber les masques un à un et rassembler tout son courage pour briser ses chaînes. »

Voilà, bonne lecture à tous.

Quant à moi, je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article